Facebook : de l’anonymat avec Rooms

Facebook prend à contrepied son principe que les utilisateurs soient identifiés par leur vrai nom. Avec la nouvelle application Rooms, l’anonymat est proposé.

Facebook vient de dévoiler Rooms, une nouvelle application de messagerie pour la création et la gestion de groupes de discussion.

Cette application prend à contrepied le principe même de Facebook qui veut que tous les utilisateurs soient identifiés par leur vrai nom. Pour se connecter à Rooms, il suffit d’une adresse email ou d’un pseudonyme, sans forcément avoir un compte Facebook.

Pour justifier Rooms, Facebook explique que « Nous sommes obsédés par la manière de bâtir des communautés. Dans ce contexte, vous avez besoin d’une identité récurrente qu’il s’agisse de votre vrai nom ou d’un pseudonyme, vous avez besoin d’un nom. C’est la différence avec une application favorisant l’anonymat ».

Rooms est actuellement disponible que pour iOS et pour les pays anglophones.

Il est à préciser que Rooms permet d’échanger des textes, photos et vidéos, mais aussi que l’application génère un QR code à chaque création de sujets, un identifiant de discussion qui est l’unique moyen d’inviter ses amis à se connecter.

Votes
[Total : 1 votes en moyenne : 5]
PARTAGER
Article précédentRosetta : la comète Tchourioumov-Guérassimenko ne sent vraiment pas bon !
Article suivantGoogle : plusieurs nouveautés pour Android Wear
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here