Facebook : le filtrage des contenus inappropriés arrive

Dans le but de mettre en place des barrières pour les utilisateurs les plus jeunes, Facebook instaure des filtres sur les contenus inappropriés.

Facebook accepte les inscriptions des utilisateurs âgés d’au moins 13 ans. C’est pour protéger ces jeunes usagers que le réseau social est ainsi en train d’instaurer des barrières, des filtres et des messages d’avertissement sur des contenus inappropriés ou inconvenants que pourraient télécharger et partager leurs amis. Le but serait par exemple d’empêcher que ce genre de contenu soit accessible aux moins de 18 ans.

« Quand les gens partagent quelque chose sur Facebook on attend d’eux qu’ils partagent de manière responsable, notamment en ciblant qui va pouvoir voir leurs contenus », explique un porte-parole de Facebook. « Dans les cas où des utilisateurs signaleront des contenus non appropriés, nous pourrons être amenés à mettre un message d’avertissement destiné aux adultes, et nous pourrons empêcher les jeunes utilisateurs de voir ces contenus », précise-t-il.

C’est depuis le mois de novembre que ce filtrage a commencé à être mis en place, il va être désormais généralisé pour les vidéos dans les fils d’actualité des abonnés. Lors de l’affichage d’un message d’avertissement, les utilisateurs n’ont qu’à cliquer sur le message pour lire les vidéos litigieuses.

Il est à préciser que ce genre de message d’avertissement ne concerne pas les vidéos de YouTube partagées sur le réseau social.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédent329 € pour un HP Pavilion Mini sous Windows
Article suivantLes wearables ne changent pas les comportements

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here