Facebook : les 10 objets insolites du bureau de Mark Zuckerberg

Qu’est-ce qui caractérise le bureau de Mark Zuckerberg de celui des autres personnes travaillant chez Facebook ? Certainement ces 10 objets insolites.

En tant que PDG du réseau social Facebook, Mark Zuckerberg pourrait avoir droit à un magnifique bureau avec vue. En fait, pas du tout.

Au siège de Facebook à Menlo Park (Californie), le bureau de Mark Zuckerberg se situe dans l’immense workspace, comme tout le monde.

Le patron du réseau social offre d’ailleurs une visite en vidéo du nouveau siège de son entreprise.

« En ayant un workspace ouvert, où les gens travaillent à proximité l’un de l’autre, cela facilite la communication et le partage entre les gens, ce qui permet une meilleure collaboration, ce qui est essentiel pour bâtir de meilleurs services pour notre communauté », déclare notamment Mark Zuckerberg dans la vidéo. Et les gens qui travaillent à proximité l’un de l’autre comprennent aussi le patron !

Pour différencier le bureau de Mark Zuckerberg de celui des autres, voici 10 objets insolites que vous allez trouver :

1. La pile de livres qu’il lit pour son défi « Year of Books ».
2. Le nouveau logo de Facebook imprimé sur une planche de bois qui lui a été offert par ceux qui l’ont conçu.
3. Une maquette d’un satellite, un projet sur lequel travaille l’entreprise.
4. Un livre écrit par son équipe de communications.
5. Quelques peintures cool à la peinture noire où il est écrit « Zuckerberg ».
6. Un t-shirt Facebook noir soigneusement plié.
7. Une peluche bleue de dinosaure Facebook.
8. Un MacBook d’Apple.
9. Une enceinte sans fil funky.
10. Une bouteille d’aérosol blanc et orange

Tous ces objets ne font bien évidemment pas penser à un PDG. En pourtant, ce sont ceux qui décorent le bureau de Mark Zuckerberg.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentiPhone 6S : Apple annonce des précommandes « exceptionnellement fortes »
Article suivantFacebook : enfin un bouton « J’aime pas » ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here