Facebook : les réseaux sociaux dopent la productivité des entreprises

Les cadres européens qui utilisent Facebook, ou autres estiment qu’ils permettent d’améliorer la productivité des entreprises de près de 20%.

Une enquête, effectuée par le cabinet Millward Brown pour Google et rendue publique mardi, porte sur l’usage professionnel des réseaux sociaux du type Facebook, Twitter, Google+, ou LinkedIn, ainsi que des réseaux internes comme Yammer ou Chatter.

2700 salariés de sept pays européens (France, Royaume-Uni, Allemagne, Italie, Pays-Bas, Espagne et Suède) ont été interrogés.

Les résultats montrent que les cadres se montrent majoritairement enthousiastes sur ces réseaux et estiment pouvoir gagner du temps grâce à eux. Notamment en évitant des déplacements pour rencontrer des collègues ou des clients (près de 3 heures par semaine gagnées), en envoyant et lisant moins d’emails (plus de deux heures par semaine) ou encore en limitant les réunions internes (2,5 heures par semaine).

Les utilisateurs les plus enthousiastes se trouvent en Espagne et en Italie (74%) et les moins enthousiastes en Allemagne (53%). La France, avec 61% d’enthousiastes, est dans la moyenne.

Les cadres disent utiliser ces réseaux d’abord pour trouver des informations et des contacts (41%), partager des idées (37%), développer leur réseau professionnel (34%) ou encore réduire le volume d’emails (31%).

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentVirgin Mobile : prolongation de sa promotion sur le Xperia U
Article suivantMobile : le premier smartphone pour seniors

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here