Facebook Marketplace : du sexe, de la drogue et des armes en vente !

Il n’a fallu qu’une semaine pour que le Facebook Marketplace dérape. La boutique virtuelle entre particuliers propose déjà des services sexuels, de la drogue et des armes.

Les garde-fous mis en place par Facebook pour son Marketplace sont visiblement insuffisants. Une semaine après son lancement, la boutique virtuelle entre particuliers a déjà dérapé en proposant déjà des services sexuels, de la drogue et des armes… Comme le rapporte le New York Times, il s’agit d’annonces pas très légales, le même genre d’annonces qui fleurissaient à l’époque sur la célèbre boutique en ligne Silk Road qui a été fermée par le FBI en 2013.

La vente de ces produits et services va bien évidemment à l’encontre des conditions générales d’utilisation de Facebook Marketplace. Le réseau social s’est d’ailleurs empressé de présenter ses excuses.

Mary Ku, responsable produit chez Facebook, a expliqué qu’un bug de la plateforme est à l’origine de la publication de ces annonces, des annonces qui auraient normalement d’u être bloquées. « Nous travaillons à la résolution du problème et allons surveiller de près le système de contrôle afin de nous assurer qu’il identifie correctement puis supprime les annonces litigieuses, avant de rouvrir le site aux usagers ».

Avec ses 1,7 milliard d’utilisateurs actifs de Facebook, son Marketplace pourrait sérieusement faire de l’ombre à eBay, ou au Bon coin en France. Ce couac initial devrait normalement être vite oublié.

Il est à souligner que Facebook Marketplace n’est pour le moment pas encore disponible en France. Le service n’est accessible qu’aux États-Unis, en Australie, au Royaume-Uni et en Nouvelle-Zélande à l’heure actuelle.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLexus présente l’IS 300 h et ouvre son carnet de commandes
Article suivantOculus Connect 3 : un prototype Santa Cruz totalement autonome

Après mes études de journalisme, me retrouver à écrire sur des faits divers sans importance m’a déprimé. Lorsqu’un ami m’a emmené me changer les idées au salon Connect It de Paris, cela m’a fait tilt ! Découvrir les technologies d’aujourd’hui que tout le monde pourra utiliser demain… m’a donné une nouvelle inspiration.

Par les amis de mes amis qui son mon avis, on m’a filament proposé d’écrire des articles sur le high-tech. Dire ce qui m’intéresse le plus ? Difficile à dire. Cela va si vite, les possibilités sont si énormes. Une chose est en tout cas sûre : cela me passionne !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here