Facebook : nous savons ce que vous être en train de faire !

Une expérience sur le web cherche à sensibiliser les utilisateurs des réseaux sociaux Facebook et Foursquare à propos des paramètres de confidentialité des réseaux sociaux qu’ils utilisent.

Le site « We know what you’re doing » (nous savons ce que vous être en train de faire) cherche à sensibiliser les internautes sur les paramètres de confidentialité des réseaux sociaux qu’ils utilisent. Selon lui son créateur Callum Haywood, un développeur web britannique de 18 ans, beaucoup d’entre eux ne savent pas que bon nombre de leurs publications sont accessibles par n’importe quel autre utilisateur en ligne.

Concrètement, le site web collecte les statuts publics traitant de sujets sensibles des utilisateurs des réseaux sociaux Facebook et Foursquare en les présentant sous quatre catégories : « Qui veut se faire virer ? », « Qui a la gueule de bois ? », « Qui prend des drogues ? » et « Qui a un nouveau numéro de téléphone ? ».

Il est ainsi possible de découvrir des statuts un peu trop personnels, qui pourraient créer quelques problèmes à leurs auteurs, par exemple : « Je déteste mon patron » ou « J’ai perdu mon téléphone avec tous mes contacts. Voici mon nouveau numéro de téléphone… »

Concrètement, le site web est défini comme une « expérience » par son créateur. L’auteur prodigue des conseils pour mieux préserver sa vie privée sur Facebook. La page d’accueil du site « Nous savons ce que vous êtes en train de faire » se conclut sur le conseil « … et nous pensons que vous devriez arrêter ».

Le site est disponible à l’adresse : http://www.weknowwhatyouredoing.com/

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentApple : la fin d’un mythe !
Article suivantGoogle : le voile est levé sur sa tablette Nexus 7
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here