Facebook : payer ou payer ?

Les utilisateurs du réseau social seront heureux d’apprendre qu’ils servent de vache à lait en devant dans tous les cas payer !

Actuellement, les utilisateurs paient Facebook, directement ou indirectement, grâce à la publicité qui s’immisce partout sur le réseau social. Mais les utilisateurs pourraient prochainement également payer pour se débarrasser de la publicité, c’est en tout cas ce que révèle un brevet déposé par Facebook.

Si Facebook vit grâce à la publicité, le réseau social compte également s’enrichir sans publicité. C’est dans ce sens que la firme américaine a déposé un brevet en 2011, mais qui vient juste d’être révélé. Ce brevet prévoit « personnalisation payante du profil ». Concrètement, cela permettrait expurgé son écran des contenus sponsorisés.

Ce principe n’est pas sans rappeler celui des offres freemium qui prévoient de débarrasser les applications gratuites de leur publicité.

Reste maintenant si Facebook va véritablement proposer cette alternative, si cette dernière ne va pas froisser ses annonceurs et, surtout, si les utilisateurs seront prêts à faire le pas vers un réseau social payant, ce qui ne semble pas forcément évident.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentAndré Le Nôtre : «de l’enclos au territoire»
Article suivantFree Mobile : son réseau devra être autonome dès 2018

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here