Facebook : petit coup de balai dans les applications

En décidant de retirer ses applications Poke et Camera, Facebook donne un petit coup de balai dans ses applis, mais fait surtout le ménage en se débarrassant de ce qui n’a jamais séduit les utilisateurs.

C’est en toute discrétion que Facebook vient de retirer les applications Poke et Camera de l’App Store.

Développée en 2012, en seulement 12 jours à l’occasion du Hackaton, Poke n’a plus jamais été mis à jour depuis le mois de décembre de l’année de sa sortie. Il faut dire que cette application a rapidement fait double-emploi avec Instagram, racheté peu de temps après.

Si l’application Camera, était pour sa part utile en permettant d’appliquer des filtres aux photos avant de pouvoir directement les envoyer sur votre compte Facebook, depuis que cette même fonctionnalité est directement intégrée à l’application du réseau social, l’utilisation de cette application tierce n’était plus véritablement nécessaire.

De fait, Facebook a décidé de discrètement retirer deux applications qui n’ont pas séduit les utilisateurs, des applications qui étaient surtout en doublon avec d’autres applis ou fonctionnalité déjà proposées par le réseau social.

Ce petit coup de balai de Facebook ne devrait pas porter beaucoup de conséquences aux utilisateurs vu que ces applications n’étaient disponibles que pour le système d’exploitation mobile d’Apple.

Facebook retire les applications Poke et Camera de l'App Store
Facebook retire les applications Poke et Camera de l’App Store

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentTizen : enfin une sortie officielle ?
Article suivantFace aux accusations de tromperie, Snapchat accepte une étroite surveillance

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here