Facebook promet d’améliorer sa politique des « noms réels »

La très controversée politique des « noms réels » de Facebook va être améliorée, c’est en tout cas ce que promet le réseau social en réponse aux nombreuses réactions à son encontre.

À l’instar des attaques lancées par l’Electronic Frontier Foundation et l’American Civil Liberties Union, Facebook est la cible de très nombreuses critiques à l’encontre de sa politique des « noms réels ».

Cette politique des « noms réels » est l’obligation de tous les utilisateurs du réseau social d’utiliser leur vrai nom, une décision prise soi-disant pour rendre les utilisateurs plus responsables et éliminer l’intimidation en ligne.

Malgré l’utilisation de noms authentiques, de nombreux utilisateurs se sont retrouvés suspendus, notamment en raison de trolls « rapporteurs ». À cela, il faut ajouter tous les transgenres qui ont choisi un nouveau nom pour correspondre au sexe ou au genre qui les identifie, comme les drag-queens et les Amérindiens, des utilisateurs de facto directement concernés par la politique de Facebook.

C’est donc en réponse aux nombreuses critiques que le réseau social a décidé d’améliorer les choses. C’est Alex Schultz qui vient de déclarer que Facebook va ajouter de nouveaux outils pour améliorer la manière dont les utilisateurs pourront confirmer leur nom à la création d’un compte, ce qui compliquera aussi la tâche des trolls. Il a précisé que ces nouveaux outils seront mis en test à partir du mois de décembre.

Concrètement, les utilisateurs pourront fournir plus de détails complémentaires au moment de confirmer leur nom, ce qui donnera un contexte plus compliqué à éventuellement discréditer. Ceux qui signalent les abus, notamment les trolls, devront quant à eux fournir plus de détails, notamment sur la raison pour laquelle le profil qu’il signale n’est pas authentique.

Facebook persiste et signe en matière de « noms réels »

Malgré la polémique et les critiques, Facebook ne démord pas de sa politique des « noms réels », Alex Schultz le confirme une fois de plus en déclarant : « Nous avons besoin que les gens utilisent leur nom sur Facebook pour que leurs amis et leur famille puissent les reconnaitre. Nous allons continuer à le faire.

Il ajoute : « Par expérience, nous savons que cette politique contribue à rendre Facebook plus sûr. Lorsque les gens utilisent des noms que les autres ne connaissent pas, ils ne sont plus responsables de ce qu’ils disent, leur laissant la possibilité de se cacher derrière un nom anonyme pour harceler, intimider, spamer ou escroquer quelqu’un d’autre ».

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentBatman Arkham Knight : remboursement pour les joueurs sur PC mécontents
Article suivantAurez-vous droit à Android 6.0 Marshmallow ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here