Facebook : protection accrue de la vie privée des adolescents

Dorénavant, les publications des mineurs sur Facebook seront uniquement visibles de leurs « amis ». Un nouveau paramétrage va accroitre la protection de leur vie privée.

Alors que Facebook revendique 1,2 milliard d’utilisateurs à travers le monde, nombreux sont déjà connectés au réseau social, même si l’âge minimum est fixé à 13 ans. Alors que les mineurs étaient jusque-là considérés comme des utilisateurs lambda, leur vie privée sera désormais un peu plus protégée.

C’est ce mercredi 16 octobre que Facebook vient en effet d’annoncer la mise en place d’un nouveau paramétrage, une bride qui limite la visibilité des publications des mineurs à ses seuls « amis », un dispositif qui va limiter l’accès aux amis des amis.

Les adolescents pourront certes toujours publier des contenus à l’intention de tout le monde, en réglant explicitement les paramètres de confidentialité sur « public », mais ils devront passer par une étape supplémentaire de validation, un pop-up de mise en garde des risques encourus.

Cette mesure vise donc à protéger la vie privée des mineurs alors qu’une récente étude révèle 91% des adolescents américains avaient déjà publié une photo d’eux-mêmes sur un réseau social, que 71% postaient leur ville de résidence, 53% leur adresse email et 20% leur numéro de téléphone portable.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentiPhone 5C : forte baisse de la production en forme de constat d’échec ?
Article suivantiPad : Apple envoie les invitations pour le 22 octobre

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here