Facebook : qu’est-ce que « Instant Articles » apporte aux éditeurs ?

On a déjà parlé de « Instant Articles », la fonctionnalité permettant de diffuser de l’actualité sur Facebook. On n’a pourtant jamais évoqué le bénéfice qu’un tel outil représente pour les éditeurs.

On comprend parfaitement qu’« Instant Articles » est tout bénéfice pour les utilisateurs qui peuvent ainsi accéder facilement à de l’actualité qui les intéresse. On comprend tout aussi bien que cette fonctionnalité est profitable à Facebook vu que l’utilisateur n’a pas à quitter le réseau social pour obtenir de l’actualité. Mais les éditeurs, qu’est-ce qu’ils gagnent d’un tel outil ?

À l’instar du Washington Post, de BuzzFeed, de The Guardian, etc., qui publient des contenus pour « Instant Articles », cette fonctionnalité intéresse des grands noms de l’édition. Pourquoi ?

La principale raison est bien évidemment le lectorat représenté par Facebook, des millions de lecteurs potentiels.

Une autre force du réseau social est qu’il est mondial, mais surtout multiplateforme. Cela signifie que l’éditeur n’a pas à se préoccuper du « comment » le lecteur va lire son article, c’est l’application Facebook qui va l’afficher.

Question réalisation, « Instant Articles » ne propose pas de soucis aux éditeurs vu que le service est compatible avec pratiquement toutes les solutions de CMS existantes. Le petit plus est que Facebook encadre bien les éditeurs en leurs proposant des conseils pour être efficace sur le réseau social.

Un des points clés de la publication sur internet est la publicité, un point crucial vu que la monétisation est le nerf de la guerre. Alors que Facebook propose sa propre régie publicitaire, il comprend aussi que les éditeurs possèdent des annonceurs spécifiques.

L’intelligence de la firme de Menlo Park a été de ne pas couper les ponts des éditeurs, de leur laisser le choix d’utiliser leurs annonceurs natifs ou pas. Le choix consiste à gérer soi-même sa publicité et garder tous les revenus, ou laisser faire Facebook et lui céder 30% au passage.

En résumé, le but recherché par tous les éditeurs publiant sur « Instant Articles » est d’augmenter leur lectorat dans le but d’augmenter leur trafic, bien évidemment avec comme objectif d’augmenter les revenus générés par la publicité. Cet espoir semble parfaitement réalisable vu le nombre d’utilisateurs que compte Facebook.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLive Photo : la fonction bâclée d’iOS 9
Article suivantFacebook : mise à jour de son moteur de recherche interne

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here