Facebook : rachat de face.com, un spécialiste de la reconnaissance faciale

Lundi 18 juin, Facebook a annoncé le rachat pour un montant non communiqué de la start-up israélienne face.com, spécialisée dans la reconnaissance faciale et les outils permettant d’identifier les personnes figurant sur des photos mises en ligne.

Cet accord pour le rachat de face.com vise à renforcer l’une des fonctionnalités les plus populaires de Facebook : le partage et la personnalisation de photos. En avril dernier, Facebook avait déjà annoncé le rachat pour un milliard de dollars d’Instagram, une application permettant l’échange de photos en ligne.

« Les gens qui utilisent Facebook aiment partager leurs photos et leurs souvenirs avec des amis, et la technologie de face.com a aidé à fournir la meilleure expérience pour cela », a fait savoir une porte-parole du leader des réseaux sociaux dans un courriel.

Selon le site spécialisé All Things Digital, le montant de la transaction s’élèverait à 60 millions de dollars (47,6 millions d’euros).

Il est bon de rappeler que l’utilisation de la reconnaissance faciale a toutefois été largement critiquée, lorsqu’elle a commencé à être déployée, l’an dernier, sur le réseau social.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentSamsung Galaxy S3 : la firme coréenne vise les entreprises
Article suivantVirus Flame : il a été créé par les États-Unis et Israël

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here