Facebook refuse de supprimer les photos de son meurtrier

Hollie Gazzard a été tuée à couteau par Asher Maslim, son ancien petit ami. Malgré les supplications de sa famille, Facebook refuse d’effacer les photos du meurtrier du profil de sa fille.

Pour avoir voulu rompre avec son petit ami, Hollie Gazzard a été poignardée à mort de 14 coups de couteau. Alors que la famille de la jeune fille tente de faire son deuil, elle est sans cesse confrontée aux photos du meurtrier qui sont affichées sur son profil Facebook.

Nick Gazzard, son père, a contacté le réseau social pour faire part de sa détresse de voir des photos du meurtrier de sa fille affichées sur son profil. Il a demandé à ce qu’elles soient supprimées.

« Cela me rend malade de regarder ces photos et, pour être honnête, j’essaie de ne pas aller sur son site pour ne pas être affligé de les voir », a confié le père endeuillé.

La politique empêche Facebook de faire quoi que ce soit

Si Facebook n’a pas répondu à la demande de la famille de Hollie Gazzard de retirer les images d’Asher Maslim, c’est soi-disant parce que la politique mise en place en cas de décès d’un utilisateur empêche de le faire.

« Leur politique ne va pas. J’espère qu’ils vont changer d’état d’esprit », a réagi le père d’Hollie. Il ne compte d’ailleurs continuer ses démarches.

Suivant le conseil de Gary Rycroft, Président de l’actif numérique, un groupe de travail de la Law Society, il va écrire à Facebook pour retirer les droits d’auteurs des photographies concernées, ce qui signifie que le réseau social va devoir les retirer.

Hollie-Gazzard

Tags

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker