Facebook teste un moteur de recherche pour les petites annonces

LeBonCoin, eBay et les autres sites spécialisés dans les petites annonces vont avoir un concurrent de poids : Facebook.

Mauvaise nouvelle pour les sites spécialisés dans les petites annonces tels que LeBonCoin, eBay et les autres. En effet, Facebook s’apprête à venir directement les concurrencer sur ce secteur d’activité.

En effet, le réseau social est en train de tester un moteur de recherche permettant d’afficher et de filtrer les annonces postées par les membres des groupes d’achat-vente, qu’il s’agisse de vente d’objets, de services ou de location immobilière.

Depuis février, les membres de ces groupes disposent d’un outil leur permettant d’ajouter le prix, des photos, une description et la localisation de l’article qu’ils mettent en vente. Pour aller encore plus loin dans sa démarche, Facebook teste actuellement un moteur de recherche qui permet aux internautes d’afficher toutes les annonces postées au sein des groupes dont ils font partie, mais aussi filtrer les produits par catégorie ou les classer par prix ou date de parution.

The Next Web précise que le déploiement mondial de cette nouvelle fonctionnalité serait prévu pour les semaines à venir.

Plus simple et gratuit, l’initiative de Facebook pourrait séduire beaucoup de monde. Par contre, les annonces postées sur le réseau social ne sont pas exemptes d’arnaques et de publicité déguisée, et il n’est pas possible de s’assurer de la fiabilité d’un vendeur.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentSkype Translator : disponible pour tous les utilisateurs de Windows 8.1 et 10
Article suivantUn iPhone 6 à seulement 1€ : attention à l’arnaque !

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here