Facebook : un grand nettoyage de printemps en perspective ?

Le contenu de Facebook n’est pas toujours à la gloire du réseau social et de ses utilisateurs au point d’entacher sa réputation. Qu’à cela ne tienne, Facebook compte remédier à cela.

Facebook compte procéder à un grand nettoyage de printemps en révisant sa politique en matière de contenu. C’est suite aux nombreuses plaintes des internautes que des mesures seront prises selon deux axes : l’authentification des sites « célèbres » et la fin de l’anonymat des contenus offensants, sexistes et haineux.

À l’instar de ce que faut déjà Twitter, Facebook a annoncé vouloir authentifier les pages des célébrités que cela soit des acteurs, sportifs, journalistes, politiques, mais aussi des marques et entreprises. Il s’agira d’ajouter un petit badge bleu à côté des noms de pages authentifiées afin que les utilisateurs puissent être sûrs de trouver les bons comptes.

De même, Facebook compte traquer les contenus offensants, sexistes et haineux en supprimant l’anonymat des pages publiant proposant de l’humour très « cru » visant les femmes ou tout autre groupe discriminé. Le réseau social a précisé ne pas vouloir mettre fin à l’anonymat en général, mais uniquement sur les pages visées par les protestations des utilisateurs.

Il faut préciser que cette mesure intervient une semaine après que le groupe Women, Action & The Media ait lancé une campagne visant Facebook et son « autorisation » à publier des contenus approuvant la violence à l’encontre des femmes.

En voulant consolider la véracité de son contenu, Facebook entreprend donc un véritable nettoyage de printemps.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentTéléphonie mobile : est-ce que les jours du roaming sont comptés ?
Article suivantInternet : quel sera l’avenir du web selon Cisco ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here