Facebook : une politique de confidentialité contraire à la loi européenne

Une étude demandée par la Commission de la confidentialité belge dénonce une violation de la loi européenne quant au respect de la vie privée.

C’est à la demande de la Commission de la confidentialité belge que l’Université catholique de Louvain et l’Université libre de Bruxelles ont rédigé un rapport académique au sujet des règles de confidentialité du réseau Facebook.

Intitulé « Du service de réseau social au réseau publicitaire, une analyse critique des règles de confidentialité révisées de Facebook », ce rapport dénonce une violation de la loi européenne quant au respect de la vie privée.

Le document mentionne que le profilage de Facebook permet aux utilisateurs de recevoir de la publicité ciblée ne s’inscrit pas dans les conditions juridiques acceptées par les internautes. Il est également estimé que ceux-ci disposent de relativement peu de moyens pour empêcher que leurs données ne soient exploitées à des fins commerciales.

Il est également pointé du doigt la disparition des mentions « de limite du stockage » et de « l’utilisation des données de localisation » entre les règles de confidentialité parues en 2013 et celles de 2015.

Alors que Facebook a récemment indiqué avoir mis à jour ses règles de confidentialité pour les rendre « plus claires et plus brèves, afin de refléter de nouveaux réglages », le réseau social semble avoir coupé des éléments importants.

Les tracasseries de Facebook avec l’Europe ne font que commencer vu que seconde enquête à son égard a démarré en janvier.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLes dernières rumeurs sur le Samsung Galaxy S6
Article suivantLa NSA veut pouvoir espionner les téléphones !

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here