Facebook veut différencier les articles satiriques

Afin que les utilisateurs puissent différencier les vraies informations des fausses des articles humoristiques, Facebook a décidé de tester une nouvelle fonctionnalité faisant précéder les articles concernés de la mention « satirique ».

Comme confirmé par Facebook, le réseau social est en train de tester auprès de certains utilisateurs une fonctionnalité qui appose la mention « satirique » aux articles humoristiques, un dispositif mis en place à la demande des utilisateurs qui souhaitent pouvoir différencier les véritables informations des fausses.

Selon le site américain Ars Technica, certains liens pointant vers le site satirique américain The Onion sont précédés de cette nouvelle mention « satirique », une mention qui semble apparaitre après avoir cliqué une première fois sur un lien dirigeant vers le site.

Pour autant que cette fonctionnalité se généralise à tous les sites humoristiques, les informations improbables diffusées par ces sites satiriques auront certainement moins de saveur, ce qui va concerner des sites comme The Onion, mais aussi Le Gorafi en France.

Les liens relatifs du site américain The Onion sont précédés par une mention.
Les liens relatifs du site américain The Onion sont précédés par une mention.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentPokémon sur iPad : jackpot pour Nintendo ?
Article suivantiPhone 6 : des batteries différentes selon la taille

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here