Facebook veut faire le ménage dans les contenus

Facebook veut privilégier le contenu au détriment des « pièges à clic ». Pour ce faire, le réseau social compte faire le ménage…

Les « pièges à clic » pourrissent la qualité du contenu disponible sur Facebook, ces « pièges à clic » étant tout simplement ces articles au titre accrocheur qui ne visent qu’à attirer les utilisateurs, ce qui se fait bien évidemment au détriment d’autres contenus, que cela soit de ses amis ou des contenus plus étoffés.

C’est dans une note que Facebook explique que les « pièges à clic » provoquent généralement beaucoup de clics, ce qui signifie qu’ils vont être remontés dans le mur d’actualité des utilisateurs. C’est pour cette raison que le réseau social va désormais suivre si les utilisateurs reviennent rapidement sur le réseau après avoir cliqué sur un lien, mais aussi déterminer la proportion de personnes qui a partagé ou aimé l’article, afin de savoir si son algorithme doit le déclasser ou pas.

Ce ménage que veut faire Facebook sera bien évidemment tout bénéfice pour les utilisateurs qui retrouveront ainsi moins pollué. Mais l’avantage de ce ménage est qu’il va également permettre aux annonceurs de mieux valoriser leurs propres contenus ce qui est tout bénéfice pour Facebook, ce qui est certainement le point le plus important aux yeux du réseau social.

Facebook veut chasser les « pièges à clic »
Facebook veut chasser les « pièges à clic »

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentApple : l’iPhone 6 à partir de 750 € ?
Article suivantApple continue à se positionner sur le segment du très haut de gamme

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here