Facebook veut promouvoir la qualité des contenus

Le réseau social vient d’annoncer une modification de son algorithme dans le but de promouvoir la qualité, notamment pour contrecarrer les articles racoleurs.

À l’instar de Google qui a fait de la qualité des contenus une clé pour le référencement des sites web, Facebook souhaite en faire de même au sujet des publications de l’actualité de ses utilisateurs. C’est ainsi que le réseau social annonce une modification de son algorithme.

Cette annonce vise avant tout à chasser les articles racoleurs, les « click-bait » (« appâts à clics ») qui ne cherchent qu’à attirer des clics par un titre racoleur sans véritablement proposer de contenu, une popularité en nombre de clics qui les faisait naturellement apparaitre en tête des fils de discussion même sans réelle qualité.

Cette modification est quelque part la continuation d’une autre décision de Facebook, la mise en place d’un système pour réduire l’impact des sites satiriques tels que The Onion, ou encore au grand nettoyage d’avril dernier qui avait ciblé des publications jugées indésirables. De fait, la philosophie du réseau social semble désormais résolument orientée vers la qualité au détriment de la quantité.

Alors que le réseau est avant connu pour ses contenus légers, tels que les photos de vacances, privilège malheureusement ce genre de contenus au détriment par exemple d’articles de presse.

Cette vertu qu’essaie de mettre en place Facebook a bien évidemment un but : attirer les annonceurs !

Facebook fait la chasse aux articles racoleurs
Facebook fait la chasse aux articles racoleurs

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentFujifilm remplace son X20 par le X30
Article suivantCastle Siege : Microsoft annonce un nouvel épisode pour Age of Empires

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

1 COMMENTAIRE

  1. « Cette vertu qu’essaie de mettre en place Facebook a bien évidemment un but : attirer les annonceurs ! »

    Comment Facebook peut-il se parer de vertu alors que le racolage est justement son modèle économique ? Ces prétendus réseaux sociaux ne sont que des pompes à fric.
    A boycotter.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here