FaceTime : Apple échappe à une amende de 368 millions de dollars

Condamné à devoir payer une amende de 368 millions de dollars à VirnetX pour violation de brevets, Apple bénéficie de la clémence de la cour d’appel.

C’est en 2012 que la société VirnetX Holding a attaqué en justice Apple pour la violation de plusieurs brevets avec son application FaceTime, notamment au niveau du fonctionnement du VPN. La justice américaine avait alors sanctionné la marque à la pomme d’une amende de 368 millions de dollars.

Aujourd’hui, l’appel de Washington donne partiellement raison à Apple en estimant que le groupe californien n’a pas utilisé frauduleusement quatre brevets appartenant à VirnetX. En conséquence, le paiement des 368 millions de dollars au détenteur des brevets n’a plus de raison d’être.

Cela ne va pas empêcher Apple de devoir passer à la caisse, car les torts de la firme de Cupertino sont confirmés dans le cadre de deux autres brevets. De fait, c’est avant tout le montant à payer qui sera revu à la baisse.

VPN FaceTime : Apple ne paiera finalement pas 368 millions de dollars à VirnetX
VPN FaceTime : Apple ne paiera finalement pas 368 millions de dollars à VirnetX

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentIBM : enfin une « vraie » utilité pour Watson ?
Article suivantLaBox Séries : la gratuité trompeuse de Numericable

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here