Faut-il changer son smartphone pour iPhone 6 ?

Faut-il laisser de côté son actuel smartphone pour acheter à la place un iPhone 6 ? C’est la question que beaucoup de monde se pose. Éléments de réponse.

Il est plus grand, il est plus beau, il est plus performant, il propose des fonctionnalités inédites, l’iPhone 6 est présenté comme étant le smartphone indispensable à notre quotidien. Faut-il réellement céder à l’appel de la tentation du changement ?

La première chose à prendre en considération, c’est que tous ces arguments ne sont pas forcément véritablement véridiques, qu’il s’agit surtout d’arguments publicitaires. De fait, si votre smartphone actuel fonctionne très bien, qu’il répond à tous vos besoins, pourquoi en changer ?

À cela, tout changement mérite un minimum de réflexion. Le possesseur d’un appareil sous Android ou autre qui voudrait faire le pas de passer à un iPhone 6, donc à iOS 6, doit aussi se poser la question de tout ce qu’il a acheté pour son terminal actuel. Faute de compatibilité, toutes les applications seront en effet perdues. À cela faute de la même compatibilité, une bonne partie des données sera perdue à cause de ce changement d’écosystème.

De fait, plutôt que de se ruer sur la nouveauté, mieux bien peser le pour et le contre, mais surtout faire preuve de patience pour attendre les premiers retours d’expérience, le seul véritable baromètre de la valeur d’un appareil.

Dès lors, faut-il changer son smartphone pour iPhone 6 ? Pourquoi pas, mais mieux vaut prendre le temps de bien peser le pour et le contre de cette décision d’achat somme toute plutôt onéreuse.

Changer son ancien téléphone pour l'iPhone 6 ?
Changer son ancien téléphone pour l’iPhone 6 ?

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentSteve Jobs : Jony Ive rachète le jet privé du fondateur d’Apple
Article suivantiOS 8 : disposez-vous de 4,7 Go libres ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here