Faut-il installer iOS 8 ?

Disponible à partir du mercredi 17 septembre, iOS 8 pourra être téléchargé et installé sur ses iPhone et iPad. Mais faut-il passer à cette nouvelle version ?

C’est certainement aux alentours de 19h00 qu’iOS 8 sera disponible au téléchargement, ce mercredi 17 septembre 2014. Bien que très attendu, est-ce qu’il faut se ruer sur le nouveau système d’exploitation mobile d’Apple ?

Voici quelques éléments de réponse basés sur l’évaluation de la version Golden Master d’iOS 8, une version pratiquement identique disponible depuis plusieurs jours.

Avec la batterie de l’iPhone qui se retrouve à 35% à la mi-journée, sans avoir abusé, la gestion de l’énergie d’iOS 8 semble problématique. Attendre un correctif stabilisant ce problème semble une bonne chose.

Une nouvelle fois le Wi-Fi ne semble pas être à la fête avec iOS 8, à chaque nouvelle version les utilisateurs se plaignent des mêmes décrochages, une situation qui se reproduit une fois de plus pour certains iPhone.

Bug récurrent de toutes les versions bêta et de la Gold Master, l’orientation de l’interface de mélange les pinceaux par moment, au point de se demander si on ne tient pas son appareil à l’envers.

Comme toujours lors de la sortie d’une nouvelle version d’iOS, les apps ne seront pas toutes encore migrées.

À cela, il faut ajouter de nombreux petits bugs, comme les notifications bloquées, le clavier prédictif qui masque certains éléments de l’interface, ou encore la correction automatique qui est nettement moins fiable que sur iOS 7 poussent à se poser la question s’il ne serait pas préférable d’attendre la disponibilité d’iOS 8.0.1 avant de faire le saut vers cette nouvelle version ?

Peur d’attendre, pas tant que cela vu qu’il se murmure déjà qu’iOS 8.0.1 aurait déjà été distribué aux partenaires de la marque à la pomme.

5 raisons de ne pas installer iOS 8 (et d'attendre iOS 8.0.1)

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentSécurité routière : l’inquiétant rapport sur les scootéristes
Article suivantInformatique : guichets, microblogage et imagettes entrent dans le vocabulaire

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here