Accueil » Science » Faute de partenaire, un ver plat peut s’injecter du sperme dans la tête pour se reproduire

Faute de partenaire, un ver plat peut s’injecter du sperme dans la tête pour se reproduire

Le Macrostomum hystrix est un ver plat qui est capable de s’autoféconder en s’injectant du sperme dans la tête s’il n’a pas de partenaire sexuel.

Pour pouvoir se reproduire, la majorité des êtres vivants a besoin d’un partenaire. C’est aussi le cas d’un ver plat qui répond au nom de de Macrostomum hystrix.

Pourtant, une étude de l’université de Bâle (Suisse) et de l’université de Bielefeld (Allemagne), publiée dans la revue de la Royal Society britannique, révèle que ce ver est parfaitement capable de se reproduire seul !

Pour s’autoreproduire, ce ver s’injecte son propre sperme dans la tête grâce à son pénis s’apparentant à une aiguille, on parle d’insémination hypodermique. Si l’injection est réussie, le sperme va ensuite transhumer dans son corps jusqu’aux précieux œufs.

Hermaphrodite, ce ver possède les deux organes nécessaires à la reproduction. Habituellement, il se reproduit en injectant le sperme à travers la peau d’un congénère. C’est en se battant qu’il détermine qui jouera le rôle du « père ».

Par contre, s’il se retrouve seul est amené à maintenir en vie l’espèce, il est alors capable de s’autoféconder, une méthode extrême vu que la survie des nouveau-nés est souvent plus aléatoire.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]

Ça pourrait vous intéresser

Des spermatozoïdes géants vieux de 17 millions d'années

Découverte du sperme fossilisé le plus ancien jamais mis au jour

Des chercheurs viennent de découvrir le sperme fossilisé le plus ancien jamais mis au jour, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *