Fermeture de la boutique en ligne russe d’Apple

La version russe de la boutique en ligne d’Apple a été fermée en conséquence de l’actuelle crise du rouble.

Le rouble, la monnaie russe, est actuellement en pleine crise. Elle a perdu 9,5% de sa valeur sur le marché des changes ce lundi 15 décembre, une dégringolade suivie d’une autre de 15% le lendemain : du jamais vu depuis la crise financière de 1998.

La situation est d’autant plus problématique que le rouble s’est déprécié de 50% face au dollar depuis le début de l’année. Les causes de ce phénomène sont multiples. La chute du prix du baril de pétrole brut est une explication, mais aussi la pression occidentale exercée suite à l’annexion de la Crimée en mars dernier.

Cette chute de la valeur du rouble n’est pas sans conséquence pour l’économie russe vu que l’inflation dans le pays est désormais estimée à 11,5%. Alors que le prix des meubles Ikea aurait grimpé de 60% dans le pays, Apple a pour sa part préféré marquer une pause.

C’est pour cette raison que, depuis mardi, la boutique en ligne d’Apple s’excuse de son indisponibilité temporaire. Un porte-parole d’Apple explique : « En raison des fluctuations extrêmes de la valeur du rouble, notre magasin en ligne en Russie est actuellement inaccessible, pendant que nous réexaminons nos prix ».

Détail particulièrement troublant, le message d’indisponibilité du site russe est affiché dans un grand nombre de langues… mais pas en russe !

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentBuy Now : Google veut se relancer dans l’e-commerce
Article suivantSony Pictures : soupçons contre la Corée du Nord

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here