Fibre optique en France : la question va passer en justice

Le gouvernement souhaite que la fibre optique couvre une grande partie de la France d’ici 2022. C’est pour cette raison que les opérateurs communiquent beaucoup à ce sujet… mais intentent aussi des actions en justice.

Le très haut débit fie est un sujet d’actualité pour le gouvernement vu qu’il souhaite qu’une grande partie de la France soit connectée à la fibre optique d’ici 2022. Emboitant le pas à cet objectif, ce sujet est devenu une obsession pour les opérateurs, un point sur lequel ils communiquent énormément. Mais qui dit communication, dit aussi choix des mots. Et justement, c’est à ce sujet que le bât semble blesser.

Que cela soit Orange, Bouygues Telecom, Numericable-SFR ou encore Free, tout le monde communique sur la fibre optique. Mais en y regardant de plus près, ce n’est pas la même technologie qui est proposée par tout le monde, de la FTTH dans certains cas, de la FTTB dans d’autres. Cette différence est désormais l’objet d’un contentieux qui a été porté devant la justice.

FTTH vs FTTB : quelle différence ?

Bien que l’on parle de fibre optique, on parle aussi de FTTH et de FTTB. À propos, quelle est la différence entre ces deux technologies. En fait, la différence de nom explique clairement la différence de solution.

La FTTH, pour « Fiber to the Home » (« Fibre jusqu’à l’abonné »), prévoit que l’opérateur utilise de la fibre optique pour relier l’abonné à internet.

La FTTB, pour « Fiber to the Building » (« Fibre jusqu’au bâtiment »), prévoit que l’opérateur utilise de la fibre optique pour relier le bâtiment à internet, puis du câble coaxial pour connecter l’abonné.

Ces deux technologies, bien qu’utilisant toutes les deux de la fibre optique, sont différentes vu que de la fibre arrive réellement chez l’abonné dans le cas de la FTTH alors que c’est un câble coaxial qui arrive dans le cas de la FTTB. Dans les deux cas, les performances sont équivalentes.

Une obsession qui tourne à la plainte judiciaire

Concrètement, Orange, Bouygues Telecom et Free déploient de la FTTH alors que Numericable-SFR propose de la FTTB. La question qui se pose est de savoir si ce dernier a le droit de communiquer sur la fibre optique alors même qu’il connecte ses abonnés avec du câble coaxial ?

Bien que la réponse à cette question intéresse aussi Orange et Bouygues Telecom, c’est Free qui est devenu si obnubilé par cette question qu’une plainte pour concurrence déloyale a été déposée contre Numericable-SFR.

Il y a bien différence

Avec des débits de téléchargement pouvant atteindre 800 Mb/s tant en FTTH qu’en FTTB, pourquoi se préoccuper de cette guerre sur la terminologie ? Simplement parce qu’il existe de grosses différences, mais sur lesquelles Numericable-SFR ne communique pas.

Ainsi, en FTTH qui est parfaitement symétrique, l’utilisateur a droit à un débit montant pouvant aussi atteindre les 800 Mb/s. Par contre, dans le cas de la FTTB, ce débit est au mieux de 5 à 40 Mb/s. En mettant en lumière cette différence notable, on comprend mieux l’intérêt de Free de clarifier judiciairement l’utilisation du terme « fibre ».

ftth

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédent3 Go de RAM et un processeur A10 pour le futur iPhone 7 Plus
Article suivantAndroid : 7 failles corrigées dans la mise à jour de novembre

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here