Fibre optique : vers une disparition du point noir de Free ?

Selon les engagements des différents opérateurs, le déploiement de la fibre optique. Avec seulement 60 000 abonnés FTTH, il s’agit d’un point noir pour Free.

L’actualité de Free se focalise sur la téléphonie et le déploiement anticipé de la technologie VDSL2, ce qui fait presque oublier les engagements des différents opérateurs en matière de fibre optique. Avec seulement 60 000 abonnés FTTH (fiber to the home, ou fibre optique jusqu’au domicile en français), Free reste particulièrement lent dans son déploiement.

Avec 47 00 abonnés FTTH localisés en Ile-de-France, la couverture nationale en fibre optique de Free fait pâle figure comparativement à celle des 239 000 abonnés d’Orange.

Pourtant, Free a entrepris le déploiement de son réseau de fibre optique dans plusieurs régions, à savoir Rhône-Alpes, Languedoc-Roussillon, Nord-Pas-de-Calais, Midi-Pyrénées, Pays de Loire, l’Alsace ou encore la Bretagne. Pour justifier la lenteur de son déploiement, Free a toujours avancé la difficulté d’accès aux fourreaux.

Qu’à cela ne tienne, la situation pourrait rapidement changer. En effet, en trouvant un terrain d’entente avec Orange, Free pourra bénéficier du partage d’une partie de ces fameux fourreaux. L’accord pourrait ainsi permettre d’accéder à plus de 500 000 logements, dans une vingtaine de villes.

Cet accord devrait donc rapidement permettre à Free de faire disparaitre son point noir…

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker