Firefox 30 : Mozilla se distance des plugins

Afin de favoriser la stabilité, les performances, l’autonomie et la sécurité de son navigateur Firefox, la Fondation Mozilla a décidé de se distancer des plugins.

L’arrivée de Firefox 30 apportera une petite révolution au niveau des plugins, ceux-ci ne seront par défaut plus autorisés. C’est afin de favoriser la stabilité, les performances, l’autonomie et la sécurité de son navigateur que la Fondation Mozilla a pris cette décision. Attention, cela ne signifie pas pour autant que les plugins vont totalement disparaitre de Firefox !

En effet, pour autant que les plugins figurent dans la liste blanche du navigateur, ils ne seront pas désactivés.

Concrètement, c’est à partir du 10 juin et la sortie de Firefox 30 que Mozilla prévoit de désactiver par défaut tous les plugins. Une fois cette mise à jour installée, les utilisateurs devront autoriser tous les plugins bloqués à titre préventif.

Par cette décision, Mozilla vise surtout à mettre la pression sur les développeurs pour qu’ils migrent leurs applications vers les nouvelles technologies que sont emscripten, asm.js, etc., une migration qui devra se faire dans les 24 semaines à venir au risque de se retrouver définitivement bloqué.

Hormis cet aspect des plugins, Firefox 30 apporte son lot de nouveautés comme le support du framework multimédia Gstreamer, l’API WebAudio qui permet de contrôler indépendamment le volume pour chaque fenêtre, ou encore l’activation par défaut de la propriété background-blend-mode (fondu des images en arrière-plan).

Firefox 30 : passage au régime sans plugin
Firefox 30 : passage au régime sans plugin

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentEspace : une première vidéo Vine en provenant de l’ISS
Article suivantRoaming : Joe Mobile s’étend à l’Europe

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here