Firefox : une version 23.0 orientée sécurité et réseaux sociaux

Alors que cela fait à peine quelques jours que Firefox 22.0 est sorti, la Fondation Mozilla est déjà en train de plancher sur la version 23.0 bêta, une nouvelle mouture qui apportera son lot de nouveautés, essentiellement au niveau de la sécurité et des réseaux sociaux.

Si la récente version Firefox 22.0 a boosté ses performances graphiques tant au niveau du support de JavaScript que de l’introduction du support complet de WebRTC, ou encore de son ouverture aux jeux 3D et aux appels vidéo, la prochaine version 23.0 qui en est au stade du bêta s’axera vers la sécurité et les réseaux sociaux.

Cette nouvelle version prévoit par exemple une fonction qui empêchera du contenu non sécurisé (HTTP) de se charger et s’afficher lorsqu’on est sur une page sécurisée (HTTPS), ou encore l’utilisation des politiques CSP (Content Security Policy) via des sémantiques et syntaxes standard est renforcée, le CSP étant un mécanisme par lequel de nombreuses applications Web se protègent des attaques par injection de code comme le « cross site scripting ».

Au niveau des réseaux sociaux, c’est l’apparition d’un bouton « Share » qui permettra aux utilisateurs de directement partager des images, vidéos, liens et articles avec ses amis sur les réseaux sociaux, sans devoir ouvrir un onglet supplémentaire, immédiatement depuis la barre d’outils du navigateur.

Cette nouvelle version 23.0 prévoit également une simplification des notifications d’installation des plugins, l’apparition d’un moniteur réseau dans la boîte à outils des développeurs, mais aussi l’apparition d’un nouveau logo.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentJailbreak : de l’Open Source pour contrebalancer la concurrence des équipes ?
Article suivantFirefox OS : les premiers appareils arrivent

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here