Avec « First Look », DoubleClick va lancer une nouvelle fonctionnalité programmatique

En marge de l’EMEA DoubleClick Leadership Summit, la régie publicitaire, spécialisée dans le ciblage comportemental annonce le lancement de « First Look », une nouvelle fonctionnalité programmatique. Elle est destinée aux éditeurs.

C’est à Dublin, du 2 au 4 décembre, que se déroule l’EMEA DoubleClick Leadership Summit. En marge de ce rendez-vous, la régie publicitaire, spécialisée dans le ciblage comportemental annonce le lancement d’une nouvelle fonctionnalité programmatique : First Look. Son objectif est de permettre aux éditeurs de proposer 100% de leurs inventaires à certains acheteurs, cela avant même les premières réservations.

Le marketing programmatique appliqué à la publicité se distingue des processus traditionnels par la suppression des nombreuses étapes prenant du temps, des allers-retours servant en fait à proposer, respectivement acheter de l’espace publicitaire. Dans cette démarche, le temps est primordial. C’est sur ce point que « First Look » compte agir.

Pour les annonceurs, l’enjeu est simple. Il s’agit de publier des annonces capables de maximiser leur rendement global, sans augmenter la latence synonyme de perte potentielle d’utilisateurs. De fait, chaque interaction doit être rapide, sûre et pertinente, peu importe où se trouvent la cible, ou quel appareil elle utilise.

Certains annonceurs sont prêts à payer une prime substantielle aux éditeurs en échange d’un « premier regard » sur leur inventaire disponible. Mais pour que cela soit significatif, il faut le choix soit conséquent pour qu’ils puissent trouver ce qui les intéresse.

« First Look » est là pour réduire la latence et augmenter le chiffre d’affaires

L’implémentation normale d’un « premier regard » ajouterait de la latence au processus, ce qui irait à l’encontre même du marketing programmatique. C’est là qu’intervient « First Look », dans le but de réduire cette latence.

Cette fonctionnalité offre la possibilité aux éditeurs de faire confiance à des acheteurs programmatiques, de leur proposer 100% de leur stock, et cela avant même les réservations. « First Look » va même plus loin en les mettant en compétition en temps réel.

Le résultat se traduit par 10% de chiffre d’affaires en plus pour les éditeurs qui ont testés la version bêta de « First Look », associé à aucune latence supplémentaire, et la possibilité de fonctionner à travers tous les canaux et formats. Cette fonctionnalité fait aussi partie de DoubleClick Ad Exchange, ce qui assure une continuité en matière de contrôles et de protections.

En annonçant le lancement de « First Look », DoubleClick précise que la fonctionnalité sera disponible pour tous les éditeurs à partir de début 2016. Pour l’heure, elle est toujours testée en version bêta.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentBagarre entre égyptologues au sujet de Néfertiti
Article suivantFlash Professional va devenir Animate CC : Adobe se distance de la technologie Flash

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here