Flappy Bird : retiré à cause du risque d'addiction ?

Alors des pressions de Nintendo, des jalousies ou des raisons personnelles ont été évoquées comme motifs du retrait de Flappy Bird, son concepteur apporte une nouvelle raison : le risque d’addiction.

Alors que Flappy Bird fait un malheur auprès de nombreux utilisateurs en étant l’application la plus téléchargée dans une centaine de pays. Malgré ce succès, son concepteur, Dong Nguyen a décidé de la retirer de l’App Store et du Google Play.

Face à l’incompréhension de sa décision, certains ont estimé que Nintendo était derrière ce geste en raison des similitudes de Flappy Bird avec les premiers Mario Bros.

D’autres ont considéré la situation économique au Vietnam où une telle réussite à l’échelle mondiale a certainement provoqué des jalousies dans l’entourage du créateur du jeu.

Pour finir, Dong Nguyen a par ailleurs affirmé que la réussite de Flappy Bird a paradoxalement ruiné sa vie « simple » au point de le faire dégouter son jeu.

À l’occasion d’une interview accordée à Forbes, le créateur de Flappy Bird ajoute une nouvelle explication, ce qui pourrait être la version officielle vu qu’elle vient de lui. Il justifie sa décision en raison du caractère addictif de son jeu, pour protéger les utilisateurs de Flappy Bird.

Faut-il le croire ? Pourquoi pas… mais dans le même entretien il parle de ses prochains développements, dont un certain Flappy Doge. Ne sera-t-il pas tout aussi addictif ?

De fait, il faut peut-être ajouter encore une autre raison de ce retrait, celle du gros coup de publicité avant la sortie d’un autre jeu !

Le créateur de Flappy Bird s'explique sur le retrait de son jeu
Le créateur de Flappy Bird s’explique sur le retrait de son jeu

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentiPhone 6 : smartphone ou phablette ?
Article suivantNASA – CNES : les États-Unis et la France alliés à la conquête de Mars

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

1 COMMENTAIRE

  1. Sans doute, Il a du recevoir des menaces de Nintendo pour les tubes vert fluo présents dans Mario bros car sinon je ne vois pas pourquoi il a retiré le jeu !!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here