Flash Professional va devenir Animate CC : Adobe se distance de la technologie Flash

De plus en plus d’éditeurs se détournent de la technologie Flash. Même Adobe va prochainement le faire en rebaptisant Flash Professional en Animate CC.

En raison des (trop) nombreuses failles de sécurité qui ont entaché la réputation de la technologie Flash, de plus en plus d’éditeurs s’en détournent. Par exemple, Apple a désactivé Flash sur iOS et sur ses MacBook Air pour des raisons de performances. Dans Chrome, Google a aussi arrêté les contenus Flash en auto-play. YouTube est lui en train de passer à HTML5.

Pour pratiquement tout le monde, Flash est mort. En fait, pas tout le monde. Il reste encore Adobe, l’éditeur de Flash.

Adobe va aussi tourner la page Flash

On apprend qu’Adobe s’apprête aussi à tourner la page Flash, mais en douceur. Son logiciel d’animation Flash Professional sera en effet rebaptisé Animate CC, une mesure qui interviendra en janvier 2016, dans le cadre de la prochaine mise à jour du Creative Cloud.

Si Flash Professional devient Animate CC après 20 ans d’exploitation, c’est bien parce qu’Adobe compte marquer une rupture par rapport à la technologie Flash. C’est ainsi que l’éditeur indique que ce changement de nom vise « à mieux refléter le positionnement du produit ».

Il est aussi vrai que, malgré son nom, Flash Professional ne sert pas qu’à produire des animations en Flash. Aujourd’hui, le logiciel est surtout utilisé pour créer des animations aux formats HTML5 et WebGL.

De nouveaux outils pour Animate CC

En devenant Animate CC, Flash Professional s’enrichira de nouveaux outils. L’application recevra en effet des brosses vectorielles comme dans Illustrator CC, et un canevas rotatif à 360 degrés. Elle aura aussi droit à une amélioration de la synchronisation audio, à des jonctions avec les collections d’images du service Adobe Stock, ou encore des améliorations au niveau des réglages des couleurs.

Il est à souligner que la technologie Flash sera toujours de la partie. En effet, Animate CC pourra toujours créer des contenus .SWF. De fait, Adobe tourne la page, mais la tourne en douceur.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentAvec « First Look », DoubleClick va lancer une nouvelle fonctionnalité programmatique
Article suivantDoubleClick va lutter plus activement contre les inventaires publicitaires frauduleux

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here