Format ODF : Microsoft cède à la pression

Après que les administrations du Royaume-Uni aient retenu le format ODF comme standard pour ses documents, Microsoft cède à la pression en acceptant d’ajouter la prise en charge de ce format par Office 365.

C’est en 2009 déjà que la Free Software Foundation avait exposé sept raisons pour ne pas migrer vers Windows 7, notamment les pressions exercées par Microsoft pour ne pas prendre en charge les formats ouverts, comme OpenDocument (ODF). À la place, l’éditeur de Redmond a toujours poussé l’Office Open XML, un format créé par Microsoft.

Alors que les administrations du Royaume-Uni ont retenu le format ODF comme standard pour ses documents, Microsoft a bien tenté de s’opposer à cette décision. Mais vu que sa contestation n’a pas abouti à un renversement de tendance, la firme de Redmond a donc décidé de céder.

C’est ainsi que Microsoft a publié vendredi dernier un communiqué annonçant que la suite bureautique en ligne, Office 365, allait pouvoir prendre en charge l’exportation de documents au format ODF 1.2

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité