Française des Jeux : une femme comme administratrice ?

Est-ce qu’une femme dirigera prochainement la Française des Jeux ? C’est en tout cas l’intention du gouvernement qui a proposé le nom de Stéphane Pallez au poste d’administratrice. Le gouvernement a l'intention de nommer Stéphane Pallez au poste de PDG de la Française des Jeux.

Alors que le mandat de Christophe Blanchard-Dignac au poste d’administrateur de la Française des Jeux prend fin le 21 octobre prochain, le gouvernement propose Stéphane Pallez pour lui succéder, l’actuelle PDG de la Caisse centrale de réassurance.

Âgée de 55 ans, Stéphane Pallez est également passée par la direction du Trésor, les cabinets des ministres des Finances et par France Télécom.

Alors que Christophe Blanchard-Dignac dirige la FDJ depuis 2000, « Il a développé l’entreprise avec succès en modernisant son offre de jeux dans le respect des valeurs du jeu responsable. Il l’a préparée à l’ouverture à la concurrence des jeux en ligne en 2010 et a lancé plusieurs chantiers de modernisation dans les domaines de l’organisation commerciale et du développement numérique », explique le gouvernement. Les objectifs de Stéphane Pallez, si elle est nommée par le Conseil d’administration, seront de poursuivre sur cette lancée.

Il est par ailleurs bon de noter que la presse indique que l’intention du gouvernement serait une réduction de la participation de l’État à la FDJ, une participation qui se monte actuellement à 72%.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentSamsung : la Galaxy Note 4 arrivera le 17 octobre
Article suivantPublication des photos de stars nues : une première victime masculine

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here