La France conserve le patrimoine logiciel de l’humanité dans une bibliothèque

La France propose www.softwareheritage.org, une bibliothèque universelle pour conserver l’intégralité du patrimoine logiciel de l’humanité.

L’emblématique grande Bibliothèque d’Alexandrie aurait accueilli jusqu’à 700 000 ouvrages à l’époque de Jules César. Son objectif premier était de rassembler dans un même lieu l’ensemble du savoir universel. C’est exactement ce que la France compte proposer au monde avec www.softwareheritage.org. Mais à la différence de stocker des livres, cette bibliothèque numérique compte conserver le patrimoine logiciel de l’humanité.

Cette bibliothèque universelle pour stocker tous les logiciels de l’humanité est un projet de l’INRIA, l’Institut français de recherche en informatique. Il s’agit d’une gigantesque bibliothèque numérique pour sauvegarder le patrimoine logiciel de l’humanité. C’est jeudi, après plus de 18 mois de développements discrets, que le projet a été dévoilé.

Alors que les logiciels ont envahi notre quotidien, que cela soit sur nos ordinateurs, nos téléphones portables, nos voitures, nos téléviseurs, etc., ils sont de plus en plus libres de droits, en open source, comme certaines œuvres littéraires ou musicales anciennes qui sont désormais tombées dans le domaine public. Le projet de l’INRIA est de conserver tous les logiciels libres du monde entier dans une gigantesque bibliothèque gratuite et accessible à tous, le software héritage.

Déjà 22 millions de logiciels archivés

Cette bibliothèque universelle du patrimoine logiciel mondial a déjà collecté plus de 22 millions de logiciels open source. Le consortium piloté par l’INRIA peut compter sur des partenaires de poids dans sa démarche, comme Microsoft qui est le premier industriel à soutenir ce projet.

Comme l’explique Roberto Di Cosmo, l’initiateur de ce projet à l’INRIA, « dans une vie sans logiciel, on ne pourrait plus envoyer de SMS, ni prendre un billet de train, payer ses impôts ou même faire démarrer sa voiture. Toute votre vie est dans un logiciel ».

Accéder à cette bibliothèque universelle du patrimoine logiciel mondial se fait simplement en accédant au site www.softwareheritage.org. C’est par ce biais qu’il est également possible de soumettre son code pour qu’il soit archivé pour la postérité.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentAvec My Activity, Google dévoile tout ce qu’il sait de votre activité web
Article suivantFacebook autorise désormais la collecte de fonds caritatifs
Véritable touche à tout qui traine déjà derrière lui un long parcours professionnels dans le monde de la technologie, j'ai un jour décidé de me réorienter vers le journalisme par goût pour l'information et l'actualité. De fil en aiguille, j'ai été amené à écrire pour linformatique.org. Que cela soit la miniaturisation, les innovations ou l'amélioration des performances, ce qui concerne le progrès m'intéresse. Comprendre les choses, comme la création de l'univers, ce qui s'est passé au néolithique, ce qui compose une comète ou l'impact du génome sur une maladie sont très motivant pour moi en raison de l'impact de ces découvertes sur notre passé, notre présent et notre futur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here