Free devient opérateur mobile 3G/4G dans tous les DOM

Guadeloupe, Martinique, Guyane, Saint-Barthélemy et Saint-Martin, La Réunion et Mayotte vont avoir droit à la 4G, notamment grâce à Free. L’opérateur devient opérateur mobile 3G/4G dans tous les DOM.

Par rapport à la qualité de service proposée en Métropole, les départements d’outre-mer (DOM) sont les parents pauvres en n’ayant par exemple pas encore accès à la 4G. Cela va bientôt changer. C’est en effet pour remédier à cette situation que le gouvernement a décidé d’améliorer la situation en attribuant de nouvelles fréquences, notamment pour proposer du haut débit (3G), mais surtout du très haut débit mobile (4G). L’ARCEP vient justement de publier les opérateurs concernés.

En obtenant une licence pour tous les territoires où il avait déposé un dossier de candidature, Free est le grand gagnant de cette attribution de fréquences. L’entreprise va pouvoir devenir opérateur mobile 3G/4G dans tous les DOM : Guadeloupe, Martinique, Guyane, Saint-Barthélemy et Saint-Martin, La Réunion et Mayotte.

Mieux encore, Free a obtenu une licence 4G en 800 MHz (qu’il ne possède pas en métropole) pour la totalité des régions, excepté pour la Guyane où l’opérateur devra se contenter du 900 MHz en plus du 1 800 MHz, du 2 100 MHz et du 2 600 MHz. L’entreprise compte investir quelque 100 millions d’euros dans ces nouveaux projets.

« Le Groupe Iliad va assurer la continuité territoriale en proposant sur ces territoires des offres simples, généreuses, innovantes et à des prix attractifs, au bénéfice des consommateurs, comme le fait Free Mobile en métropole », indique l’opérateur. En clair, il va se montrer très agressif en appliquant dans le DOM une stratégie similaire à celle déployée en métropole. Son intention est de mettre un terme aux discriminations tarifaires qui existent aujourd’hui entre les outre-mer et la métropole. La concurrence est prévenue.

Pour finir, il faut encore préciser que la 4G pourrait être commercialisée à partir du 1er décembre dans les DOM, même si les Réunionnais et les Mahorais devront patienter encore quelques mois.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here