Free : généralisation du VDSL2 dès la rentrée

Bonne nouvelle pour la communauté Free, l’opérateur prévoit de basculer l’ensemble de son réseau ADSL vers la technologie VDSL2.

À l’heure actuelle, l’exploitation du VDSL2 n’est possible que dans les départements de la Dordogne et de la Gironde, en tant zones de test grandeur nature. Mais bonne nouvelle, l’Autorité de régulation des télécoms (Arcep) vient de donner son aval pour une exploitation dans toute la France à l’automne.

Fort de ce feu vert, Free, qui a pour stratégie de prendre de vitesse la concurrence en proposant plus pour un tarif plus bas, compte bien profiter de cette aubaine. C’est ainsi que l’opérateur vient d’annoncer qu’il basculerait l’ensemble de son réseau dégroupé vers cette technologie, sans augmentation du prix des abonnements.

Cette nouvelle technologie est d’importance, car le VDSL2 permet, en théorie, d’atteindre des débits de 100 Mb/s en réception et de 25 Mb/s en émission. Mais attention, il s’agit bien de théorie, car tout dépend de la localisation de l’utilisateur par rapport à celle du répartiteur, ces nouveaux débits n’étant possible que si cette distance en inférieur à un kilomètre. Dans le cas contraire, les débits seront comparables à ceux de l’ADSL.

Au final, malgré cette annonce tonitruante faite par Free, cela ne serait que 6% des actuels abonnés qui seraient réellement concernés par cette bonne nouvelle, un chiffre qui pourrait tout de même augmenter vu que Free poursuit le dégroupage de ses lignes.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentWindows Blue : une sortie le 18 octobre ?
Article suivantiOS 7 : encore une bêta en attendant la version finale
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here