Free : l’ARCEP lance une enquête sur les lenteurs de YouTube

Les abonnés de Free subissent des lenteurs ou des blocages au moment de visionner des vidéos sur YouTube. Après d’un an d’atermoiements, l’ARCEP ouvre officiellement une enquête.

Cela fait près d’un an que les abonnés de Free se plaignent régulièrement de lenteurs et de blocages des vidéos diffusées sur YouTube. L’association UFC-Que Choisir avait même déposé une plainte auprès de l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (ARCEP), plainte qui avait été déboutée. Aujourd’hui, c’est cette même autorité qui ouvre officiellement une enquête sur la dégradation de la qualité de service entre les différentes sociétés en cause.

Avant de donner suite à l’affaire, l’ARCEP a demandé à Free et à Google, ainsi qu’à trois opérateurs intermédiaires chargés du transit des données, de fournir des réponses à un certains nombres de questions d’ordre techniques et financières. Les protagonistes ont jusqu’à la fin de l’année pour obtempérer avant que l’autorité ne prononce sa décision en début d’année 2013 sur la suite à donner à cette affaire.

Il faut rappeler qu’UFC-Que Choisir avait publié une enquête de satisfaction des internautes de Free et que sur les 16 254 personnes interrogées, 83% d’entre elles affirmaient rencontrer des problèmes de visionnement sur YouTube.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentiPhone 5S : déjà des clichés ?
Article suivantiPhone 5 : la 4G enfin débloquée en Belgique

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here