Free Mobile : 4 ans d’existence pour un gros impact sur le marché français

Cette semaine marque le 4e anniversaire de Free Mobile. Comme tous les anniversaires, celui-ci se fête. Mais, surtout, c’est l’occasion de revenir sur l’impact que l’opérateur a eu sur le marché français des télécoms.

Tout le monde pense que Free Mobile est né lors de cette fameuse conférence de janvier 2012, lorsque Xavier Niel a présenté les deux premières offres du tout nouvel opérateur mobile. En fait non. LA société a réellement ouvert ses portes le 14 juillet 2007.

Dès 2007, Free Mobile a donc tenté d’obtenir une licence, mais sans succès. Face à l’ARCEP, Xavier Niel n’a pas baissé les bras et, finalement, c’est le 17 décembre 2009 que l’opérateur obtient enfin sa précieuse licence. C’est le 12 janvier 2010 que le tout nouvel opérateur mobile a reçu ses premières fréquences.

Le temps de commencer à mettre en place son infrastructure, c’est le 10 janvier 2012, lors de cette fameuse conférence, que Xavier Niel a frappé très fort. Après s’en être vivement pris à ses concurrents, il a présenté les deux forfaits de Free Mobile.

Décollage en flèche de Free Mobile et… gros bordel

Les deux offres, une tout illimité incluant 3Go d’internet à 19,99 euros/mois et l’autre à 2 euros/mois pour un forfait 1h d’appel, 60 SMS, font très fort dès leur lancement. À la fin du troisième trimestre, l’opérateur a déjà séduit plus de 4,4 millions de clients ! Mieux encore, son offre la plus chère est rapidement devenue une référence en la matière.

Le contrecoup du lancement de Free Mobile est que les autres opérateurs ont dû s’aligner face au raz de marée provoqué par l’arrivée du trublion. Ils ont notamment dû revoir leurs grilles tarifaires à la baisse et lance des offres similaires incluant l’illimité.

À l’occasion du 4e anniversaire du lancement des offres de Free Mobile, il est bon de constater qu’il y a eu un avant et un après, que le marché a été profondément chamboulé, avec un gros bordel. Il y a eu un impact important sur les factures des abonnés, mais cela a aussi entrainé des problèmes de chiffre d’affaires pour les opérateurs, donc des difficultés financières, ce qui n’est certainement pas étranger au rachat de SFR par Numericable, voir prochainement de Bouygues Telecom par Orange. Free Mobile a aussi chamboulé le roaming en incluant des destinations européennes, puis mondiales, dans son offre, sans coût supplémentaire.

L’avenir de Free Mobile se focalise sur la 4G et le déploiement de sa propre infrastructure. En quatre ans, le trublion n’a pas cessé de secouer le marché. Il est certain que cela va encore continuer pendant de nombreuses autres années. Justement, avec le possible rachat de Bouygues Telecom par Orange, le marché français des télécoms va encore passablement évoluer. Simplement, désormais, il faudra compter aussi avec Free Mobile, un opérateur qui est devenu incontournable aujourd’hui.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédenth-tron concept : Audi s’essaie aussi à la voiture à hydrogène
Article suivantiOS 9.3 : arrivée du multi-compte sur les iPad

Véritable touche à tout qui traine déjà derrière lui un long parcours professionnels dans le monde de la technologie, j’ai un jour décidé de me réorienter vers le journalisme par goût pour l’information et l’actualité. De fil en aiguille, j’ai été amené à écrire pour linformatique.org. Que cela soit la miniaturisation, les innovations ou l’amélioration des performances, ce qui concerne le progrès m’intéresse. Comprendre les choses, comme la création de l’univers, ce qui s’est passé au néolithique, ce qui compose une comète ou l’impact du génome sur une maladie sont très motivant pour moi en raison de l’impact de ces découvertes sur notre passé, notre présent et notre futur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here