Free Mobile : contre-attaque au sujet de la création d’emplois

Alors qu’un rapport parlementaire accuse Free Mobile d’être un acteur néfaste sur le secteur de l’emploi dans les télécommunications, l’opérateur rétorque avec un autre rapport qui conclut à la création de plusieurs dizaines de milliers d’emplois.

Free Mobile a mandaté deux économistes de renom, Augustin Landier, de la Toulouse School of Economics, et David Thesmar, professeur à HEC et membre du Conseil d’analyse économique, pour répondre aux critiques contenues dans un rapport parlementaire faisant état de 10 000 suppressions d’emplois dans le domaine des télécommunications.

Dans les conclusions du rapport commandité par Free Mobile, il apparait que le nouvel opérateur créerait entre 16 000 et 30 000 emplois en France, mais pas dans le secteur des télécoms. « Free Mobile libère du pouvoir d’achat pour les consommateurs, 1,731 milliards d’euros exactement, ce qui est positif pour l’économie et l’emploi », commente David Thesmar, un des auteurs de cette étude. D’ailleurs, sur les 16 000 emplois créés évoqués, seuls 267 le serait dans les télécoms !

Il n’empêche que ces conclusions sont diamétralement opposées à celle du rapport sur lequel s’appuie le rapport parlementaire. Il est vrai que la crise ne doit pas être prise comme une entité sectorielle vu qu’elle touche globalement l’ensemble des secteurs. Si les deux rapports sont « justes », la version proposée par Free Mobile est plus globale, donc intègre véritablement tout ce que l’opérateur apporte à l’Hexagone.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentAndroid 4.2 : Google publie son code source
Article suivantFacebook : de Bing à Search ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here