Free Mobile : le Portugal comme porte d’entrée vers l’international ?

En proposant de l’itinérance au Portugal sans surcoût, Free Mobile s’ouvre à l’international.

Après avoir révolutionné le marché de la téléphonie mobile en France, est-ce que le trublion va s’attaquer à l’itinérance ? C’est la grande question qui se pose alors que Free Mobile permet à ses abonnés au forfait à 19,99€ d’appeler, de faire des SMS/MMS et d’utiliser l’internet mobile au Portugal sans surcoût.

Si Free Mobile ne s’explique pas sur le choix du Portugal, plutôt qu’un autre pays, il semblerait tout simplement qu’un bon accord d’itinérance ait pu être négocié entre l’opérateur français et un des opérateurs portugais.

Il faut tout de même préciser que l’itinérance sans surcoût ne sera valable qu’au maximum 35 jours par ans, soit les 5 semaines de vacances.

Cette annonce ne devrait être que la première destination d’offres qui devraient encore s’étoffer par la suite, mais cela sonnera surtout des idées aux autres opérateurs qui vont certainement s’aligner ou proposer des possibilités similaires.

Mais ce qu’il est important de constater, c’est que la bataille de la téléphonie mobile ne fait que commencer avec des tarifs toujours à la baisse avec des possibilités qui s’étoffent de plus en plus. L’arrivée de Free Mobile dans le paysage français a été un véritable coup de pied dans la fourmilière et, visiblement, cela a l’air de se poursuivre.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentAmazon : place à la Kindle TV ?
Article suivantGoogle Chrome : les fichiers Office seront directement visionnés

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here