Free Mobile : seulement 3 Go de data en 3G ?

Les abonnés à la 3G de Free Mobile ont droit à 20 Go de data internet… en fait jusqu’au 1er septembre. Désormais, les nouvelles conditions générales stipulent un quota de 3 Go !

La bonne nouvelle du jour est que les abonnés 4G de Free Mobile voient leur enveloppe data passer de 30 Go par mois à 50 Go. La mauvaise nouvelle est que les abonnées 3G de l’opérateur ont leur enveloppe qui fond de 30 Go à 3 Go !

Si l’annonce pour les 50 Go de data 4G est officielle, celle de la 3G ne l’est pas. En fait, ce sont les nouvelles conditions générales de Free Mobile, entrées en vigueur ce 1er septembre, qui stipulent que le fair use est limité à 3 Go en 3G.

Cette découverte provoque bien évidemment beaucoup de crainte auprès des abonnés 3G qui n’ont pas accès à la 4G car il s’agit d’une perte considérable.

Alors que le texte est sans ambiguïté aucune, Free a rapidement réagi en démentant un quelconque changement dans l’enveloppe data 3G.

En fait, pour être plus clair, les nouveaux quotas sont de 50 Go en 4G et de 20 Go en 3G pour les abonnées équipés d’un terminal 4G, et de 3 Go pour les propriétaires d’un smartphone 2G/3G.

Dit comme cela, cela semble plus clair. Mais il aura fallu cette vague de panique pour clarifier les choses. Il ne reste plus qu’à espérer que Free modifie ses conditions générales pour être un peu plus clair.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédent4G : Free Mobile propose 50 Go sans changer le prix
Article suivantSnapDragon 820 : Qualcomm présente le coprocesseur Hexagon 680

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here