Free reste le premier recruteur mobile en France au 1er trimestre

Avec quatre opérateurs français ont dévoilé leurs chiffres pour le premier trimestre 2016. C’est l’occasion de comparer leurs performances au niveau du recrutement des nouveaux clients.

Avec 215 000 nouveaux abonnés mobiles, Free reste le premier recruteur du secteur. Le trublion totalise 11,900 millions d’abonnés mobiles au 31 mars pour une part de marché qui dépasse désormais les 17 %. Avec 209 000 ventes nettes, les chiffres d’Orange sont également bons, d’autant plus que Sosh comptabilise 84 000 ventes nettes de son côté. L’opérateur historique totalise 24,6 millions de clients mobiles. Bouygues Telecom se débrouille également très bien en ayant réussi à recruter 151 000 nouveaux clients mobiles. Il totalise 12,1 millions de clients mobiles.

SFR est par contre toujours à la peine avec une perte de 28 000 abonnés mobiles. C’est moins que le recul de 144 000 abonnés au premier trimestre 2015, mais tout de même toujours dans le rouge. Il totalise désormais 16,976 millions de clients au 31 mars.

Au niveau de la 4G, Free annonce 4,25 millions de clients. Ils sont 8,7 millions de clients à la fin mars chez Orange et 5,6 millions chez Bouygues Telecom.

Sur le fixe, les positions sont chamboulées. Avec 96 000 ventes nettes au 1er trimestre d’offres haut débit, Orange a été le plus actif au premier trimestre. Fin mars, il compte 2,9 millions de clients. Avec 78 000 nouveaux abonnés haut débit et très haut débit, Free a très bien recruté. Il totalise 6,2 millions d’abonnés à une offre internet. Avec 71 000 nouveaux clients fixes, la croissance de Bouygues Telecom se poursuit à un bon rythme.

SFR fait mieux dans le fixe que le mobile vu que son activité fixe a enregistré une croissance de 66 000 clients fibre. Son nombre de clients fixe s’élève à 6,292 millions de clients au 31 mars et à 1,881 million abonnés à une offre très haut débit.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentFree est toujours en pleine phase de croissance
Article suivantGoogle I/O : quelles seront les plus grandes annonces ?
Véritable touche à tout qui traine déjà derrière lui un long parcours professionnels dans le monde de la technologie, j'ai un jour décidé de me réorienter vers le journalisme par goût pour l'information et l'actualité. De fil en aiguille, j'ai été amené à écrire pour linformatique.org. Que cela soit la miniaturisation, les innovations ou l'amélioration des performances, ce qui concerne le progrès m'intéresse. Comprendre les choses, comme la création de l'univers, ce qui s'est passé au néolithique, ce qui compose une comète ou l'impact du génome sur une maladie sont très motivant pour moi en raison de l'impact de ces découvertes sur notre passé, notre présent et notre futur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here