Free : lancement de Telekidz, le 1er bouquet TV arabe de chaînes pour enfants

Free enrichit son offre TV : lancement de Telekidz, le 1er bouquet TV arabe de chaînes pour enfants

Free continue d’enrichir son offre audiovisuelle et lance Telekidz, le 1er bouquet TV arabe de chaînes pour enfants, qui inclut pour 2,99€/mois les chaînes Al Rawda, Basma et Majid.

– Al Rawda est une chaîne éducative pour les 3-6 ans.

Rawda en Arabe signifie « préscolaire ». Cette chaîne diffuse des programmes aux concepts éducatifs favorisant le développement intellectuel de l’enfant de moins de 6 ans. Elle propose des programmes « comme à l’école », les aidant à apprendre à compter, connaître les couleurs, chanter, etc.

– Basma est une chaîne de dessins animés pour les 3-6 ans.

Basma en Arabe signifie « rigolade ». La chaîne offre une multitude de dessins animés sélectionnés avec attention. Le but de la chaîne est de permettre aux enfants d’apprendre tout en s’amusant.

– Majid est une chaîne jeunesse.

Majid est le prénom d’un des personnages principaux de la chaîne, qui provient à l’origine d’un magazine pour enfants créé en 1980. Les programmes diffusés sont équilibrés entre des programmations modernes et des programmes plus simples et culturels – Idéal pour les enfants d’aujourd’hui qui veulent se divertir et regarder des dessins animés en arabe.

Ce nouveau bouquet TV – accessible dès maintenant sur la Freebox et quelque soit le modèle de Freebox – illustre la richesse de l’offre audiovisuelle de Free, notamment l’offre Freebox Révolution avec TV by CANAL Panorama qui permet d’accéder à plus de 550 chaînes dont 280 incluses.

Chaînes accessibles sur les canaux 677 à 679.

Votes
[Total : 1 votes en moyenne : 5]
PARTAGER
Article précédentLe 1er bouquet TV vietnamien disponible en France sur la Freebox
Article suivantSignature d’un accord entre Bouygues Telecom et Cellnex
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here