Free vs. Bouygues Telecom : la guerre est déclarée dans l’internet fixe

Alors que Free mène la vie dure aux autres opérateurs sur la téléphonie mobile, Bouygues Telecom compte contre-attaquer sur l’internet fixe.

Comme l’a déclaré Martin Bouygues, si Free cherche la guerre, il l’aura… Il est vrai qu’en s’attaquant aux tarifs de la 3G, puis de la 4G, le dernier venu a lancé une guerre de la téléphonie mobile.

C’est donc dans un contexte de contre-attaque que Bouygues Telecom déjà réagit sur la 4G face aux offres fracassantes de Free Mobile. Pourtant, cette contre-attaque ne se cantonnera pas à juste suivre, l’opérateur historique voulant mettre la pression sur le trublion.

C’est pour dans ce contexte que Martin Bouygues promet justement d’élargir cette guerre à l’internet fixe, surtout aux 40% de marges que fait son concurrent. Pour se faire, Bouygues Telecom compte casser les prix et proposer des technologies et services innovants. Concrètement, c’est une économie annuelle de 150 euros qui est annoncée, soit 12,50 euros par mois.

Il est certain que Free va réagir, mais comment ? En attendant, la guerre des télécoms est en passe de devenir totale en France, que va-t-il advenir dans le futur ?

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentCadeau de Noël : pourquoi ne pas craquer pour du high-tech bling-bling ?
Article suivantYahoo Mail : revirement de design avec le retour des onglets

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

1 COMMENTAIRE

  1. « Dans l’Internet fixe, la fête est finie. (…) Nous allons faire faire 150 euros d’économie par an aux abonnés de la fixe. » Que ne l’as-tu pas fait plutôt sinistre cynique? Car voilà qui donne une idée des marges pratiquées depuis des lustres. Et qui réduit à néant l’argumentaire pleurnichard, sur le déficit en investissement qu’impliquerait la baisse des marges. Apparemment il y avait de la marge; depuis de longues années. La fête est finie … la fête des goinfres est finie. Vive la concurrence.

  2. Ça s’énerve, ça s’énerve… Eh ben, pourquoi il ne l’on pas fait avant… Cela aurait peut être donné une meilleure image de la Société, plutôt que d’avoir à payer des amendes astronomiques pour entente illicite. Quant à leur offre, on n’a même pas une IP fixe sur BBOX (seulement sur PRO) comment j’accède à mon Nas, ridicule… Et la 4G, dont on nous rabat les oreilles pour nous faire consommer plus, si déjà la 3G fonctionnait bien et partout, ce serait déjà pas si mal.

  3. Trop fort le Martin. En grand capitaine d’industrie, il se vante de faire moitié moins de marge que les Romanichels installés sur sa pelouse et annonce qu’il va la réduire encore. Ses investisseurs vont apprécier !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here