Freebox OS 3.0 : la Freebox Révolution se met à jour

En publiant Freebox OS 3.0, Free propose une mise à jour majeure pour les Freebox Révolution, une nouvelle version qui ajoute trois nouvelles applications.

Pratiquement une année après la sortie de Freebox OS 2.0, Free publie Freebox OS 3.0, une nouvelle mise à jour majeure pour la Freebox Révolution.

Disponible depuis le 14 juillet 2014 à minuit, cette nouvelle version est disponible en redémarrant son Freebox Server et en se rendant à l’adresse mafreebox.freebox.fr avec un navigateur internet.

Au niveau des nouveautés apportées par Freebox OS 3.0, trois nouvelles applications sont proposées :

· Un gestionnaire d’enregistrements fait son apparition, une fonctionnalité très demandée des utilisateurs. Il est désormais possible de programmer un enregistrement directement à partir de l’interface de gestion du Freebox Server, que cela soit à domicile ou à distance.
· Histoire de faciliter l’accès à la fonction Multiposte, Freebox OS 3.0 propose la Télévision en direct, une application permettant de profiter de de son bouquet Freebox TV son navigateur, avec Flash Player. Ce service n’est disponible qu’à domicile, mais aussi accessible sans identification à tous les visiteurs.
· Freebox OS 3.0 dispose enfin d’un guide des programmes, une fonctionnalité sans publicité qui permet de programmer un enregistrement en seulement deux clics.

Les nouveautés proposées par Freebox OS 3.0 sont donc suffisamment intéressantes pour procéder à la mise à jour dès à présent.

Freebox OS 3.0 : télévision en direct et enregistrements sur Freebox Server
Freebox OS 3.0 : télévision en direct et enregistrements sur Freebox Server

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentRoaming : l’offre de Free s’enrichit de la Grèce
Article suivantLentilles intelligentes : Google s’allie à Novartis

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here