Freebox Revolution : Free déploie une mise à jour pour ses deux boîtiers

C’est mardi soir, aux alentours de 23 heures, que Free annonce la mise en ligne d’une mise à jour du logiciel des deux boîtiers de son offre Freebox Revolution.

En tant que client d’une offre Freebox Revolution, vous serez certainement intéressé de savoir que Free a mis en ligne, mardi soir, une mise à jour du logiciel des deux boîtiers de son offre, à savoir pour sa Freebox Server et sa Freebox Player.

C’est ainsi que la Freebox Server va migrer vers la version 2.0.7 et que la Freebox Player va passer en version1.2.10.

Au niveau de la Freebox Player, cette mise à jour corrige plusieurs dysfonctionnements, à savoir l’impossibilité de changer l’extension d’un fichier dans le dossier « Mes Disques », le non-ajustement de l’écran et la dégradation du son après quelques minutes lors de l’activation d’un transfert AirMedia, les problèmes de certaines applications de télécommande ou encore la non-détection des serveurs FreeMi.

Pour la Freebox Server, cette nouvelle version corrige plusieurs soucis liés au module de téléchargement (erreurs de téléchargement via newsgroups, instabilité du lors de la spécification d’une vitesse limite de download, etc.) et permet aux interfaces de programmation (API) de délivrer des caractères encodés en UTF-8. Au niveau du NAS, le formatage des disques externes de 3 To est désormais possible sans perte de capacité.

Il faut souligner qu’un redémarrage du boitier sera nécessaire, dans les deux cas, pour la prise en considération de la nouvelle version du logiciel.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentTelindus Telecom : Alcatel-Lucent met en place un barrage contre les attaques DDoS
Article suivantGoogle : un Doodle pour célébrer la Journée des droits de l’enfant

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here