Freebox Révolution : une mise à jour qui apporte de la reconnaissance musicale

À l’instar de ce que permet de faire l’application Shazam, la Freebox Révolution se voit dotée d’un service InfoMusic capable de reconnaitre un morceau de musique joué sur son téléviseur via le Freebox Player.

Estampillée 1.2.11, une mise à jour du Freebox Player, nécessitant le redémarrage du boîtier, est désormais disponible. Si cette nouvelle version corrige quelques bugs, elle apport surtout une refonte complète du lecteur de CD audio et du serveur de rendu DLNA, ce qui rend possible l’envoi dorénavant l’envoi de contenu depuis des appareils compatibles avec ce standard, sans passer par l’interface du Freebox Player.

Mais plus intéressant encore, cette version 1.2.11 est également compatible avec InfoMusic, un nouveau service de reconnaissance musicale. À l’instar de ce que permet de faire l’application Shazam, InfoMusic identifie un morceau diffusé sur le téléviseur connecté au Freebox Player pour afficher en surimpression à l’écran le titre et le nom de l’artiste simplement en appuyant sur une touche de la télécommande, et cela tant pour de la musique diffusée depuis les chaînes TV, la radio de la Freebox, ou encore les contenus du disque dur de la Freebox Révolution.

Un exemple donné pour procéder est le recours à l’application BubbleUPnP sur un terminal Android. De quoi compléter la solution AirMedia pour les iDevices.

Freebox Révolution : reconnaissance InfoMusic et serveur de rendu DLNA
Freebox Révolution : mise à jour et service de reconnaissance musicale

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentGoogle+ : une fonction de réseautage bien dérangeante
Article suivantGrillbot : pourquoi ne pas faire nettoyer son grill par un robot ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here