FTTH : hausse du débit, pas du prix, pour Bouygues Telecom

À l’instar des autres opérateurs, Bouygues Telecom a décidé d’ouvrir le robinet du débit de son offre FTTH, sans pour autant augmenter les prix. ftth-hausse-du-debit-pas-du-prix-bouygues-telecom

Après Free, SFR, puis Orange, c’est au tour de Bouygues Telecom d’annoncer que les débits de ses offres FTTH allaient passer à 1 Gbit/s en réception (download) et 200 Mbit/s en émission (upload), sans changement de tarif pour les clients.

L’opérateur annonce que cette montée en puissance sera effective à partir du 17 novembre pour un tarif d’abonnement qui reste inchangé à 25,99 euros par mois.

Alors que 2 millions de foyers, fin juin 2014, sont couverts par du FTTH, 6,5 millions à terme, Bouygues Telecom compte promouvoir le très haut débit fixe également en élargissement son offre VDSL2 (minimum 30 Mb/s). « Suite à l’autorisation donnée par l’ARCEP d’étendre l’éligibilité de la technologie VDSL2 aux lignes en distribution indirecte, Bouygues Telecom est désormais en mesure de faire bénéficier de débits améliorés en VDSL un foyer sur quatre sur son réseau en propre », explique l’opérateur dans son communiqué ajoutant que « 45% des foyers français peuvent souscrire à l’offre à 19,99 euros en ADSL ou VDSL (selon éligibilité) sur le réseau propre de Bouygues Telecom », une couverture qui passera à 55% fin 2015.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentParachutisme : Félix Baumgartner s’est fait détrôner par un vice-président de Google !
Article suivantRooms : une société française accuse Facebook de plagiat !

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here