FTTH : Numericable-SFR se félicite de la décision de l’Autorité de la Concurrence

Numericable-SFR s’est félicité que l’Autorité de la Concurrence ait ses offres permettant à Free, Orange et Bouygues Telecom d’utiliser son réseau câble dans l’attente du déploiement de leur propre FTTH.

L’Autorité de la Concurrence a approuvé les offres de Numericable-SFR permettant à Free, Orange et Bouygues Telecom d’utiliser son réseau câble dans l’attente du déploiement de leur propre FTTH.

En réponse à cette décision, l’opérateur s’est félicité de la décision de l’Autorité en saluant « la qualité des échanges’ avec celle-ci, qui a permis de parvenir à cette issue », tout en rappelant « respecter l’engagement pris dans le cadre de l’acquisition de SFR ».

L’offre « marque blanche » va permettre aux opérateurs MVNO d’accéder au câble même s’ils ne déploient pas de réseau FTTH et ne proposent pas leur propre box.

L’offre « bitstream » va pour sa part permettre aux fournisseurs d’accès internet d’utiliser l’accès au câble pour proposer des offres très haut débit intégrant leurs propres box et leurs propres interfaces clients.

Numericable-SFR a profité de l’occasion pour regretter la fin des négociations avec Orange au sujet de l’échange des zones de déploiement de la fibre en zones moins denses. Selon l’opérateur, le plan France Très Haut Débit n’aurait pu que profiter de la poursuite des discussions.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentDécouverte d’une exoplanète « proche » de la Terre
Article suivantGoogle Glass Enterprise Edition : en test dans des entreprises

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here