Galaxy S3 : déploiement du correctif pour la faille processeur

C’est fin décembre que le forum XDA Developpers avait révélé la faille de sécurité critique qui affecte les appareils Samsung équipés de processeurs Exynos 4210 ou 4412, dont plusieurs terminaux de la gamme Galaxy. Le fabricant sud-coréen commence le déploiement d’un correctif.

Ce sont par exemple les Galaxy S2, Galaxy S3, Galaxy S3 LTE, Galaxy Note, Galaxy Note 2 et Galaxy Note 10.1 qui sont affectés par cette faille de sécurité critique qui touche les terminaux équipés de processeurs Exynos 4210 ou 4412. Selon XDA Developpers qui a révélé cette faille, celle-ci permet une prise de contrôle à distance, d’en modifier le contenu, de placer un espion, d’effacer la mémoire ou de bloquer complètement le terminal.

Samsung avait affirmé travailler sur un correctif pour le déployer « très rapidement ». Il semble que cela soit le cas aujourd’hui avec le déploiement d’un correctif estampillé « I9300XXELLA ». Selon le site SamMobile, ce correctif serait en cours de déploiement en Angleterre sur les Galaxy S3. La firme sud-coréenne n’a pour le moment rien confirmé à ce sujet, ni la disponibilité de cette mise à jour pour les autres modèles impactés, ni le déploiement dans les autres pays.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentNexus 4 : attends ou paie !
Article suivantFreeBox : un blocage de la publicité qui crée la polémique

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here